Site informatif sur la résistance thermique
resistance-thermique-1.jpgresistance-thermique-2.jpgresistance-thermique-3.jpgresistance-thermique-4.jpg

Tout sur la résistance thermique et l'isolation

La résistance thermique : qu’est-ce que ça signifie?

La résistance thermique fait partie des notions essentielles à connaitre lorsqu’on s’intéresse un tant soit peu à la question de l’isolation. En effet, la résistance thermique sert à déterminer la qualité isolante d’un matériau et aide ainsi à orienter le choix de ceux qui souhaitent construire ou rénover une habitation. À cela, on retrouve généralement un autre indice important qu’il est utile de bien comprendre, celui de la conductivité thermique. Cette dernière est représentée sous le signe lambda (λ) et calcule la capacité d’un matériau à faire circuler la chaleur par phénomène de conduction. La résistance thermique des matériaux quant à elle est symbolisée par la lettre R. Ainsi, ces deux indices associés l’un à l’autre vont participer au calcul de ce que l’on nomme le confort thermique. Ce dernier dépend donc du résultat obtenu par la résistance et la conductivité thermique. Tous ces termes peuvent paraitre aux premiers abords quelque peu sibyllins, mais le but est de réussir à bien comprendre à quoi ils correspondent et dans quelle mesure ils peuvent influer sur le confort domestique et la qualité de vie.

résistance thermiqueEn choisissant les matériaux adaptés, on s’assure donc que la vie à la maison ne souffrira d’aucun défaut d’isolation. De plus, cela garantit des économies sur le long terme qui sont loin d’être négligeables. De nombreuses bâtisses mal isolées ont la conséquence de voir arriver à la fin du mois des factures énergétiques douloureuses dont les habitants pourraient bien se passer. Ainsi, lorsqu’on prend la décision de se lancer dans un chantier de rénovation ou bien de construction neuve, on finit toujours à un moment ou à un autre par tomber sur ces termes spécifiques. Le calcul résistance thermique et conductivité thermique est une opération qui n’est au final pas si compliquée qu’elle peut en avoir l’air.

Comprendre le calcul

Le calcul de la résistance thermique va prendre en compte plusieurs critères liés aux caractéristiques spécifiques du matériau en question. Nous avons vu ci-dessus que la conductivité thermique évaluait la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. Ainsi, en ce qui concerne cette dernière, on peut en déduire que plus l’indice de conductivité est bas, et plus le matériau est isolant. La résistance thermique va donc se baser sur cet indice et établir un rapport entre lui (la conductivité lambda λ) et l’épaisseur du matériau. Pour résumer simplement, on peut juste dire que la résistance thermique donne une indication de conductivité pour une épaisseur prédéterminée.

résistance thermiqueAinsi, plus le chiffre obtenu est élevé, et plus on peut en conclure que le matériau est un bon isolant. Par rapport au fait que le calcul se fait pour une épaisseur donnée, il faut faire attention à ne pas se laisser aller à croire que les indices obtenus pour chaque matériau peuvent être comparés aussi simplement. En effet, ce n’est pas parce que le résultat pour un matériau est plus élevé qu’un autre qu’il faut en conclure qu’il est meilleur isolant que l’autre. Cela donne juste une information sur l’épaisseur nécessaire à poser afin d’avoir une isolation de qualité. Ainsi, selon les préférences de chacun, mais aussi selon la nature des pièces et endroits à isoler, il faudra choisir un isolant correspondant aux différentes attentes en termes de qualité et d’esthétisme. En effet, isoler un mur intérieur ne se réfléchit pas de la même manière qu’isoler un mur extérieur. Il est donc essentiel de ne laisser aucun critère de côté et de prendre en compte et la résistance thermique, et l’ensemble de son environnement. Pour cela, des professionnels sont à votre écoute et vous guideront dans vos démarches et vos décisions.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

1 commentaire récent :
  • Rafik a écrit :

    Je compte carreler mon appartement qui est chauffé par le sol. Je pense mettre un isolant phonique dont la résistance thermique est de 0,023 mètre carré et la conductivité thermique est de 0,086 W/m°K. Par quelle formule peut-on calculer la déperdition de la chaleur dans mon appartement?